HydroLAB FORUM BOINC TEAM - #BOINC #CERN #LHC #ATLAS #CmS #AliCe #LHCb #Astronomie
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hydrogène - CHIMIE

Aller en bas 
AuteurMessage
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 812
Points : 1374
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 41

MessageSujet: Hydrogène - CHIMIE   Dim 5 Juin 2016 - 19:21



---

H
Hydrogène
-
1H   =   H   =  Protium       =   1 Proton  +  0 Neutron   +   1 Électron     Isotope le + courant     hydrogène léger ou Protium     Stable
-
2H   =   D   =  Deutérium   =   1 Proton  +  1 Neutron   +   1 Électron     Isotope
-
3H   =   T   =  Tritium        =   1 Proton  +  2 Neutron   +   1 Électron     Isotope  Hydrogène 3
-
4H   =   Q   =  Quadrium        =   1 Proton  +  3 Neutron   +   1 Électron     Isotope      ou Tétradium 4H  Hydrogène 4
-
7H   =   7H   =  Hydrogène 7        =   1 Proton  +  6 Neutron   +   1 Électron     Isotope      ou Tétradium 4H     l'isotope le plus riche en neutrons jamais observé.
-







Isotopes  :

H

Protium
1 Proton + 0 Neutron + 1 Électron Isotope le + courant

D
le Deutérium 2H (ou D), beaucoup moins abondant
(de 0,0082 à 0,0184 % de l'hydrogène naturel, ~0,015 % en moyenne).
Constitué d'un proton et d'un neutron,
c'est aussi un isotope stable.
Sur Terre il est essentiellement présent sous forme d'eau deutérée HDO (eau semi-lourde).

T
Le Tritium 3H (ou T),
présent seulement en quantité infime dans l'hydrogène naturel
(un atome de tritium pour 1018 atomes d’hydrogène).
Constitué d’un proton et de deux neutrons,

il est radioactif et se transforme en 3He par émission d'un électron (radioactivité β−).
2H et 3H peuvent participer à des réactions de fusion nucléaire.

La radiotoxicité du tritium est réputée très faible
lorsqu'il est présent sous forme HTO (eau tritiée),
elle est moins connue et moins bien comprise lorsqu'il est présent sous forme organique
(les études présentent des résultats contradictoires ou très variables selon leurs protocoles expérimentaux8).

Dans l’environnement, le tritium peut prendre la place du protium
dans toutes les molécules comprenant de l'hydrogène,
y compris dans les molécules biologiques et jusque dans l'ADN
où il peut être cause de cassure de l'ADN,
de mutations ou d'apoptoses cellulaires.
Le tritium étant un isotope rare,
sa concentration dans l'eau et les tissus est généralement très faible
(hors contaminations accidentelles liées à une source anthropique de tritium).


Q
le Quadrium ou Tétradium 4H (ou Q),
l'isotope le plus instable de l'hydrogène
(sa demi-vie est ultracourte : 1,39×10−22 seconde9).

Il se décompose par émission de neutron10.


7H
l'hydrogène 7 (7H),
l'isotope le plus riche en neutrons jamais observé.
Sa demi-vie est de l'ordre de 10−21 seconde11.





L'atome d'hydrogène

L'hydrogène est l'élément chimique le plus simple ;
son isotope le plus commun est constitué seulement d'un proton et d'un électron.

L'hydrogène est ainsi le plus léger atome existant.
Comme il ne possède qu'un électron, il ne peut former qu'une liaison covalente : c'est un atome univalent.

Cependant, l'hydrogène solide peut être métallique
lorsqu'il se trouve sous très haute pression.
Il cristallise alors avec une liaison métallique (voir hydrogène métallique).
Dans le tableau périodique des éléments,
il se trouve dans la colonne des métaux alcalins.
N'étant toutefois pas présent dans cet état sur Terre, il n'est pas considéré comme un métal en chimie.





L'hydrogène est l'élément chimique de numéro atomique 1, de symbole H.

L'hydrogène présent sur Terre est presque entièrement constitué de

l'isotope stable 1H (un proton, zéro neutron),

mais comporte environ 0,01 % de 2H (un neutron), stable également.

Un troisième isotope 3H (deux neutrons), radioactif, est produit dans les explosions nucléaires.



L'hydrogène peut avoir les nombres d'oxydation :

0 (dihydrogène H2 ou hydrogène métallique),
+I (dans la plupart de ses composés chimiques)
et –I (dans les hydrures métalliques).

'hydrogène est un élément électropositif, fréquemment ionisé à l'état H+ ou H3O+.
Mais il forme aussi des liaisons covalentes, notamment dans l'eau et la matière organique.

L'hydrogène est le principal constituant du Soleil et de la plupart des étoiles

(dont l'énergie provient de la fusion thermonucléaire de cet hydrogène),

et de la matière interstellaire ou intergalactique.

C'est un composant majeur des planètes géantes,
sous forme métallique au cœur de Jupiter et de Saturne,

et sous la forme de dihydrogène solide, liquide ou gazeux
dans leurs couches plus externes et dans les autres planètes géantes.

Sur Terre il est surtout présent à l'état d'eau liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur d'eau),
mais il se trouve aussi sous forme de dihydrogène H2
et de méthane CH4 dans les émanations de certains volcans.



SOURCE
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrog%C3%A8ne



---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
 
Hydrogène - CHIMIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salon] Physique & Chimie
» Une chimie avant la vie
» LIVRES DE PHYSIQUE ET CHIMIE LLG
» les problémes de chimie
» Future HK vend 2 blouses de chimie :PAS CHER:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HydroLAB FORUM :: ------------ < ------ SCIENCES / ASTRONOMIE / ASTROPHYSIQUE ------ > ------------ :: PHYSIQUE PARTICULES CHIMIE - SCIENCES BOINC :: CHIMIE - ÉLÉMENTS - ATOMES - MENDELEÏEV - ISOTOPES - BIBLIOTHEQUE - HydroLAB-
Sauter vers: