HydroLAB FORUM BOINC TEAM - #BOINC #CERN #LHC #ATLAS #CmS #AliCe #LHCb #Astronomie
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soleil & Climat / Rayonnement Solaire / Ensoleillement

Aller en bas 
AuteurMessage
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 812
Points : 1374
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: Soleil & Climat / Rayonnement Solaire / Ensoleillement   Mer 29 Juin 2016 - 10:04


SOLEIL & CLIMAT



Rayonnement solaire / Ensoleillement


SOURCE

Le rayonnement solaire est l'ensemble du rayonnement  émis par le Soleil.
En plus des rayons cosmiques, particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement élevées,
le Soleil émet des radiations électromagnétiques
dont le spectre s'étend des ondes décamétriques aux rayons gamma,
en passant par la lumière  visible.

L’énergie solaire transmise par rayonnement,
rend possible la vie  sur Terre par apport de chaleur et de lumière,
permettant la présence d’eau à l’état liquide et la photosynthèse des végétaux.

Le rayonnement solaire est aussi responsable des climats et de la plupart des phénomènes météorologiques observés sur notre planète.



Ensoleillement sur 24h en Nombre d'heure :

SOURCE




> CARTES EN TEMPS RÉEL :

CARTE alertes-meteo.com de L'indice UV ( FRANCE ) ( Temps réel )
http://www.alertes-meteo.com/cartes/index-uv.php




LIENS WIKIPEDIA :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayonnement_solaire

http://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ensoleillement






---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 812
Points : 1374
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: CYCLE DU SOLEIL / TACHES SOLAIRES   Mer 29 Juin 2016 - 10:04

CYCLE DU SOLEIL



La situation du soleil : TACHES SOLAIRES

willy80 a écrit:

http://www.resiliencetv.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=1444

Publié par Isabelle Saillot le 14/12/2008






1) La situation du soleil : Comme il est rappelé par la Nasa dans le post du mois, d'octobre précédent,
l'année 2008 est marquée par une remarquable absence de taches solaires.
Sans parvenir au chiffre de 280 jours sans taches évoqué par David Hathaway e
t si on la compare aux années du XXème et XXIème siècle,
l'année 2008 se classe (en ce 12 décembre) en troisième position juste derrière les années 1912 et 1913
qui ont été deux années particulièrement froides.(cf ci-dessous).

Le graphe ci-contre ( source ) a été réalisé le 8 décembre 2008.
Une nouvelle tache (N° 1009) a été été identifiée dans la partie Sud Est et en bordure du disque le 10 décembre.
Elle devrait rapidement être invisible du fait de la rotation apparente du soleil.
Le 12 décembre , on peut donc dire que si la seconde moitié de décembre comporte encore 6 jours sans taches,
sur les 19 restants, l'année 2008 occupera la seconde place sur le graphique ci-contre.
Ceci est assez probable.
C'est à dire que l'année 2008 occupera la seconde année place dans le classement
du nombre de jour sans éruptions des XXième et XXIème siècles, donc sur 108 ans.
Remarquez que les deux années 2007 et 2008 figurent dans le "top-ten" des années pauvres
en taches de ces deux siècles.
Ainsi, le minimum solaire depuis la cycle 23 a vu 489 jours sans taches ce qui le place immédiatement
après les cycles 14-16 (des années du début du XXème siècle)qui ont été exceptionnels
puisque ces années figurent dans le "top-ten" du graphe précédent.






Dans le courant du mois de novembre, il avait pourtant semblé (à certains) que le cycle solaire 24
reprenait un peu de sa vigueur,
comme on peut le voir à l'extrémité droite du graphique suivant qui se termine au 30 Nov. 2008.

Il n'en était rien puisque le soleil s'est de nouveau assoupi pendant plusieurs semaines consécutives
après cette brève reprise (spots 1007 (2 nov)) et 1008 (10 nov)).

On observe aussi sur ce graphique que les prévisions de la NASA (en rouge)
qui avaient déjà été déplacées plusieurs fois auparavant, nécessiteront, au moins, encore un recadrage supplémentaire.

Les lecteurs savent qu'il n'existe pas encore de théorie confirmée (voir cette page)
sur l'influence des cycles solaires sur le climat.
Néanmoins, un très grand nombre d'observations très diverses et venant de diverses parties du globe
donnent à penser que cette influence existe, bien que certains persistent à la nier.
Les années pauvres en taches solaires correspondent assez généralement à des années froides
(avec un retard de 2 à 10 ans). Il en a été ainsi des minima de Dalton (1400-1700) et de Maunders (autour de 1812).

A titre d'exemple, on peut rappeler que l'hiver 1911-1912 fut un hiver extrêmement rigoureux
ainsi que le note cette source tirée d'un article du Toronto Star de février 2007 :

"Cette semaine peut sembler froide, mais ce n'est rien, absolument rien comparé à l'hiver de l'année 1912,
une année qui demeure dans les livres des records comme le pire hiver des 100 dernières années.

A la mi-Janvier, il faisait si froid que le port de Toronto était complètement gelé.
Au début de Février, la glace en bordure des berges du lac avait un mètre d'épaisseur
et vous pouviez patiner de Toronto à Hamilton si vous aviez le temps.
Vers le milieu du mois, tout le monde faisait des paris sur la date à laquelle tout le lac serait gelé.
Cela se produisit à la fin du mois.....
"
C'est évidemment anecdotique mais cet hiver froid et surtout humide fut ressenti sur l'ensemble du globe.
Le années 1912-1913 ont été les années les plus froides du globe depuis 1860 jusqu'à nos jours.


-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Sph3re
Admin
avatar

Messages : 812
Points : 1374
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/05/2015
Age : 40

MessageSujet: L’énergie solaire - energie solaire   Mer 29 Juin 2016 - 10:05

-

L’énergie solaire


L’énergie solaire arrive sous forme de rayonnement solaire.

L’œil en perçoit la partie visible, ce qui représente 40% de cette énergie.

Le reste se distribue dans l’infrarouge proche (50%) et dans l’ultraviolet (10%).


Moyennée sur l’année et sur l’ensemble de la Terre,

l’énergie solaire qui arrive est de 342 watts par m2



Toute cette énergie ne “chauffe” pas la Terre,
c’est-à-dire n’est pas absorbée par la Terre


Environ 30% (c’est-à-dire 107 watts par m2, terme B)
est renvoyé (ou réfléchi) dans l’espace par l’atmosphère,
les océans et les continents.

C’est à cause de cette lumière réfléchie
que la Terre est visible de l’espace
et que les planètes apparaissent brillantes la nuit dans le ciel.

Il en reste donc 235 watts par m2 (terme C) qui vont “chauffer” la Terre.


SOURCE http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/sysfacte/effetserre/index.htm#effserre

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hydrolabalpha.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soleil & Climat / Rayonnement Solaire / Ensoleillement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soleil & Climat / Rayonnement Solaire / Ensoleillement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Climat et activité solaire : Le soleil nous refroidit !
» soleil: ami ou ennemi?
» Quel est l'impact du Soleil dans le réchauffement climatique actuel ?
» photo solaire sans monture
» L'étoile KIC 8462852

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HydroLAB FORUM ::  ------------ < ------ CLIMAT CLIMATOLOGIE ------ > ------------ :: CLIMATOLOGIE - PHÉNOMÈNES CLIMATIQUES METEO-
Sauter vers: